Enfin une alternative moins onéreuse et meilleure au treillis d’armature

Faut-il vraiment prévoir un treillis d'armature dans la chape ? La réponse est un NON catégorique. À condition naturellement que la chape soit elle-même suffisamment robuste. Lorsqu'une chape atteint une résistance à la traction par flexion de 4 N/mm², vous pouvez alors laisser de côté le treillis d'armature et ainsi gagner du temps et de l'argent. Une résistance plus élevée signifie en outre que la chape est praticable plus rapidement, qu'elle s'ensable moins et que son temps de séchage est plus court.

Cette façon de travailler est confirmée par la norme européenne EN13813 de 2002, qui est beaucoup plus stricte que la note d'information technique de 1993. Depuis lors, les chapes aux Pays-Bas et en Allemagne ne contiennent plus de treillis d'armature. Qu'attendons-nous encore ?

Comment faire ?

Comment réaliser une chape solide sans treillis d'armature ?
  1. Optez pour un ciment de qualité. Le FloorWITT (CEM I 42,5 N) est un ciment Portland pur très réactif qui assure donc une liaison optimale. Vous devez doser moins de ciment et la qualité est améliorée considérablement. Ceci contrairement aux ciments CEM II-B qui ne contiennent que 65% de clinker Portland.
  2. Optez pour un sable grossier. Le sable fin n'améliore jamais la qualité de la chape. Cela signifie qu'il faut plus de ciment et d'eau pour la liaison et que l'on obtient une chape moins solide qui se fissure, forme des disques et s'ensable plus rapidement. Optez pour un sable d'au moins 0-5 mm. LDS Construct peut tamiser votre sable pour déterminer la courbe de tamisage et la comparer au sable de la norme. De cette façon, vous garantissez la qualité et de la granulométrie de ce composant essentiel.
  3. Si vous avez déjà un bon ciment et du sable grossier pour votre mélange de chape, vous n'avez besoin que d'une dose minime d'additif. LDS ExcellFloor assure une économie d'eau de 20 à 30 %. La chape durcit et sèche donc plus rapidement et présente une résistance finale supérieure. Le dosage ne doit représenter que 0,4 % du poids du ciment.

Ne jamais sous-estimer l'importance du bon sable dans une chape

Courbe granulométrique du sable idéal 0-8 mm

Comparaison des prix

Nous savons à présent comment réaliser une meilleure chape sans treillis d'armature. Mais cela ne coûte-t-il pas plus cher ? Vous trouverez ci-dessous un tableau des prix indicatifs. Nous avons laissé de côté le sable et la main-d'œuvre. Découvrez vous-même la différence !

Vous économisez 3,32 – 1,95 = 1,37 €/m² tout en doublant votre qualité !

Quand vous utilisez FloorWITT et ExcellFloor, vous n'avez besoin de rien d'autre. Pas de treillis d'armature, pas d'armature en fibres et pas d'additif pour chauffage sol !

Comparaison de la qualité

Une chape de meilleure qualité ne doit pas nécessairement être plus coûteuse ! Mais voulez-vous comparer les différents paramètres de qualité ? Consultez toutes les données du tableau ci-dessous. En plus de la chape traditionnelle et de la chape FloorWITT-ExcellFloor, vous y trouverez également les données pour une chape avec RapidoWITT ou Supermix R3 lorsque votre projet nécessite une résistance encore plus élevée ou un temps de séchage plus court.

*Nouvelle norme DIN 18560 pour le retrait (Schwind Wert) comme label de qualité supplémentaire pour les chapes :

Les normes existantes ne mentionnent que la résistance à la compression et à la traction par flexion mesurée sur les prismes, mais l'utilisation d'une plus grande quantité de ciment entraîne un plus grand retrait, la formation de disques et un risque de fissures.

SW3 : >0,5mm/m (retrait normal avec chapes ordinaires) = chape traditionnelle

SW2 :  entre 0,2 et 0,5 mm/m (retrait réduit) = RapidoChape et ExcellChape

SW1 : <0,2 mm/m (retrait faible) Supermix R3

SW0 : <0mm/m (gonflement)

Faites vous-même l'essai comparatif !

Moins cher, meilleur et moins de temps perdu pour la pose de votre chape ? C'est donc effectivement possible. Afin de prouver que cela fonctionne également dans la pratique, Leonard ou Wim sera ravi d'effectuer des essais comparatifs. Contactez Leonard De Schrijver ou Wim Backaert sans engagement.

Leonard De Schrijver
Technologue du béton
leonard@ldsconstruct.com
+32 474 94 49 57

Wim Backaert
Account Manager
wim@ldsconstruct.com
+32 498 63 00 21

En utilisant des prismes, nous pouvons mesurer la résistance de la chape

Enfin une alternative moins onéreuse et meilleure au treillis d’armature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *